Christophe Alcantara se penche déjà sur l'organisation du prochain Colloque sur l'e-réputation prévue en 2015

Christophe Alcantara, enseignant-chercheur au sein du laboratoire IDETCOM à l’UT1 et organisateur du Colloque international sur l’e-réputation et les traces numériques qui a eu lieu du 21 au 22 mars 2013 à Toulouse, fait le bilan de cette première édition et nous donne dores et déjà rendez-vous au printemps 2015.

Quel bilan tirez-vous du premier Colloque international sur l’e-réputation ?
Un bilan très positif : l’événement a été un véritable succès. Sur un plan quantitatif, tout d’abord : 45 communications sur deux jours, 250 personnes inscrites, de nombreux partenaires privés et institutionnels, une couverture médiatique à la hauteur et un écho significatif sur le web. Mais ce colloque a surtout été un succès qualitatif, car nous avons réussi à interroger le phénomène de l’e-réputation scientifiquement et de façon transdisciplinaire, ce qui n’était pas évident !

Beaucoup de personnes souhaitent se procurer les actes du colloque, vont-ils être édités ?
Ce colloque va donner lieu à deux publications. Dans un premier temps, certaines communications seront regroupées dans les actes du colloque et accessibles en ligne (www.-e-reputation-lecolloque.org) dès la fin du mois de juin 2013. Par ailleurs, un ouvrage collectif plus complet,  édité par les éditions Lextenso, sera publié en septembre 2013. Nous souhaitons valoriser la démarche scientifique et partager avec le plus grand nombre la qualité des travaux qui ont été menés durant ces deux jours.

Y aura-t-il une autre édition du Colloque international sur la e-réputation ?
Je pense que l’interrogation scientifique qui est la nôtre doit se poursuivre. C’est pourquoi je vous donne rendez-vous dès à présent pour la deuxième édition du Colloque international sur l’e-réputation et les traces numériques, qui se tiendra à Toulouse au printemps 2015.  L’e-réputation est un phénomène émergent et complexe : lors de ce premier colloque, nous n’en avons pas fait le tour. Et ce pour deux raisons. D’abord parce que les modes d’appropriation des réseaux sociaux se jouent actuellement, et ensuite parce que le cadre juridique est amené à bouger : un nouveau cadre législatif européen va  être mis en place fin 2013 à ce sujet. Ce règlement européen à venir, il va falloir se l’ approprier, et voir dans quelle mesure il protègera – ou pas – les données personnelles, les traces numériques, en un mot cette identité numérique en cours de construction qui nous concerne tous. Lors de cette deuxième édition, nous associerons à nouveau des professionnels et des scientifiques, afin de nourrir un débat toujours plus riche, de poursuivre cette collaboration, et de multiplier les rencontres.

Propos recueillis par Julie Vivier (@lewebdejulie)

Le colloque international e-réputation et traces numériques 2015
> Un appel à communication sera publié début 2014.
> Toutes les infos sur www.e-reputation-lecolloque.org
> ou par Twitter via @influenceursweb et #erep2015

Articles sur le même thème

© 2011 Les influenceurs du Web - Mentions Legales Andil : Expert e-learning - Colloque e-réputation à Toulouse Suffusion theme by Sayontan Sinha