Comment devient-on blogueur professionnel ?

Blog-ereputation


Comment devient-on blogueur professionnel ?
A travers le parcours de Rudy Viard, consultant en webmarketing, nous découvrirons en quoi consiste son métier mais aussi quels sont les actions et les moyens mis en œuvre qui lui ont permis d’accroître sa visibilité sur Internet. Enfin, il nous livrera son analyse sur la place des réseaux sociaux dans la stratégie sur Internet.

Rudy Viard

Rudy Viard

 Bonjour, pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?

Je suis Rudy Viard, blogueur sur Webmarketing Conseil spécialisé dans les tutoriels de marketing dont l’objectif est d’aider les entreprises et les marquesà générer du trafic et des ventes sur Internet.

Je réalise en parallèle des formations et propose mes services en tant que consultant emarketing.

 

Dites-nous en un peu plus sur votre parcours ?

J’ai un parcours atypique, j’ai suivi un cursus universitaire en histoire et histoire de l’art puis ai travaillé dans le domaine de l’accompagnement des entreprises innovantes juste après mes études. J’ai par la suite intégré pour gérer la stratégie marketing de la start-up Screentoaster, un service de screencast permettant d’enregistrer l’activité de votre écran en ligne sans installation.
Suite à l’épisode Screentoaster, j’ai tenté ma chance avec en créant un réseau social appelé Airsoft Squared dédié aux joueurs d’Airsoft, un sport similaire au Paintball. Ce projet réunit malgré des erreurs de jeunesse 30 000 membres et une communauté de 410 000 fans sur Facebook.
Je suis ensuite passé par l’agence Mediabrands comme Social media manager pour le CIC et Marionnaud. Un épisode de courte durée puisque j’ai rapidement intégré Xooloo, une entreprise spécialisée dans la protection des enfants sur Internet, en tant que responsable marketing.

Enfin, depuis avril 2014, j’ai lancé mon activité de conseil et suis donc désormais blogueur à temps (presque) complet.

Comment en êtes-vous arrivé à devenir blogueur ?

Lorsque nous avons lancé Screentoaster en 2009, nous avons obtenu des dizaines de papiers dans la presse spécialisée (Techcrunch, Mashable, Lifehacker…). Ce monde m’a de suite fasciné.
En 2010, je me suis enfin décidé à acheter mon nom de domaine, mon serveur mutualisé et à installer Joomla (je suis depuis passé sous WordPress). Je ne connaissais quasiment rien en matière de référencement mais le trafic sur le site et les followers sur Twitter ont gentiment commencé à grimper à mesure que j’apprenais à écrire pour le web.
J’ai commencé à toucher du doigt l’éventualité de me lancer lorsque le nombre de visiteurs a dépassé les 20 000 chaque mois début 2013 et que le blog commençait à générer des revenus. Il m’a fallu ensuite un an avant de véritablement me lancer en avril 2014 avec un projet solide tant il est vrai que vivre uniquement des revenus de la publicité est quasiment impossible dans un premier temps.
blogging

Aujourd’hui, le blog est consulté par 108 000 personnes par mois et 263 tutoriels et guides ont été publiés. J’ai compilé les statistiques des retombées du blog en 2014 dans un article sur l’inbound marketing.
Devenir blogueur a été une opportunité et une chance mais cela n’est pas arrivé complètement par hasard dans la mesure où j’ai toujours tendu vers cet objectif en écrivant continuellement jusqu’à atteindre le point critique où c’est tout simplement devenu possible.

En quoi consiste votre métier ?

Mon véritable métier est celui de consultant en marketing. Mon quotidien auprès des clients consiste essentiellement à analyser les problèmes qui les empêchent de développer leur trafic et leurs ventes sur Internet et de leur tracer une route claire que ce soit en termes d’ergonomie, de référencement, de présence sur les réseaux sociaux ou de stratégie publicitaire.
Je réserve cependant plus de la moitié de mon temps à la rédaction d’articles pour le blog. Webmarketing Conseil est en effet devenu mon outil principal pour convaincre les clients de mes compétences. Je ne fais plus de rendez-vous clients avant de signer des contrats.
Par ailleurs, bloguer est un moyen extrêmement efficace de rester à jour au niveau des connaissances dans son secteur d’activité

Comment expliquez-vous le succès de votre blog ? Quelles sont les retombées ?

Je blogue tout autant par passion que pour me verser un salaire. Je suis donc très focalisé sur l’efficacité de ce que je publie en termes de trafic et de clients. Je mesure à peu près tout afin d’améliorer les performances de mon blog.
En revanche, je mets un point d’honneur à ne pas être que dans une relation uniquement commerciale et j’essaye à chaque fois de délivrer le contenu le plus pertinent possible à ceux qui prennent le temps de me lire.

Vous disposez d’une large communauté sur les réseaux sociaux : quelles sont vos recettes ?

La première des recettes est la chance. J’ai créé mon compte Twitter un peu par hasard en 2009. Certains utilisateurs français qui se sont inscrits avant moi ont aujourd’hui plus de 50 000 followers.
Lorsque nous avons créé la communauté Facebook pour Airsoft Squared en 2010, Facebook était une jungle où il était possible en étant malin de faire l’acquisition de 1000iers de fans en 24 heures, ce qui n’est absolument plus possible aujourd’hui.
Prendre des risques en investissant sur les nouvelles plateformes émergentes (comme Instagram ou Vine il y a 2 ans) est souvent payant.
Cependant, le fait de diffuser régulièrement des tutoriels est aujourd’hui le principal moteur de la croissance de mes comptes sociaux. Enfin, les relations que l’on tisse avec le temps avec certains membres facilitent les partages et sont au final un élément qui influe sur votre visibilité sur les réseaux sociaux.

Quel est selon vous l’apport des médias sociaux en matière de stratégie sur Internet ?

mediasociaux_like

Bien que l’efficacité des réseaux sociaux tend à diminuer à mesure qu’ils se popularisent et qu’ils deviennent un média à part entière, Facebook, Twitter, Pinterest ou encore Instagram – qui connaît une croissance exponentielle – restent un puissant levier pour propulser des contenus sur Internet et initier un dialogue avec vos clients.

Si le site Internet est le socle de toute stratégie sur Internet, les réseaux sociaux permettent d’aller chercher votre audience et vos clients là où ils sont tout en donnant la visibilité que vos contenus méritent.

 

Selon votre expérience, quels sont les méthodes ou les leviers marketing les plus efficaces pour accroître le trafic sur un site ? Lesquels sont incontournables ?

Pour la grande majorité des sites, Google constitue 50 à 80% du trafic, loin devant les réseaux sociaux. Seuls des sites comme Buzzfeed génèrent une viralité telle qu’une part très importante de leur trafic provient des partages sur Facebook et Twitter.
Pour un site ou un blog plus traditionnel, les réseaux sociaux permettent de diffuser leurs contenus plus loin. Cette visibilité permet d’augmenter vos chances d’obtenir des liens vers l’article et donc de garantir de meilleures positions dans les résultats de recherche de Google.
La publicité enfin est un levier incontournable dès lors que l’on a un produit ou une prestation à vendre. Si vos taux de conversion sont bons, ce levier est « scalable » et peut donc générer un trafic monstre. En effet, si lorsque vous investissez 1000 euros vous générez 2000 euros de vente, pourquoi ne pas investir 5000 euros en publicité.

 

Clément Bonara

Clément Bonora

Menu Principal