Faites du buzz…

webmarketing

Si le mot « buzz » est apparu avec les NTIC (Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication), le bouche à oreille n’est pas pour autant un phénomène nouveau : internet a simplement accéléré la diffusion et la propagation de l’information. Aujourd’hui, porté par l’engouement des internautes, les réseaux sociaux sont devenus une vitrine gigantesque et incontournable pour les marques.

Faire le buzz, n’est-ce pas cela aussi, un des enjeux de l’e-réputation ?

La marque « Tipp-ex » a récemment réalisé une campagne publicitaire résolument web 2.0, avec un lancement sur Youtube : l’internaute pouvait interagir sur la vidéo mettant en scène un chasseur et un ours, et proposer son propre scénario. Sous son côté amusant, cette campagne a été rapidement relayée par les internautes à travers des messages postés sur Twitter, Facebook et sur un très grand nombre de blogs. Cette campagne a montré le pouvoir de l’internaute dans la réussite d’un plan marketing.

adolescente-buzzLe cas du logo de l’enseigne GAP a aussi démontré qu’il était difficile de compter sans les internautes. Le nouveau logo proposé par la marque de vêtement n’a pas réussi à séduire les consommateurs qui se sont empressés de manifester leur mécontentement sur la page Facebook de la marque, comptant plus de 730 000 fans. Face à cette pression, Gap retirera le nouveau logo au profit de l’ancien. Simple maladresse graphique ou opération marketing déguisée d’une marque en perte de vitesse : il est légitime de se poser la question, mais nous avons là encore une fois la démonstration de l’importance que la communauté web peut avoir.

Le « buzz » est né du web 2.0, mais découle d’une technique de marketing : le marketing viral. Cette technique, utilisée par les entreprises dans le but de repositionner son image ou de promouvoir un nouveau produit, utilise le consommateur comme principal vecteur de communication. C’est en effet de ce dernier que se créera ou non le phénomène de buzz. En ce sens, les réseaux sociaux demeurent un immense terrain de jeu : l’information peut y être relayée à une vitesse grand « v »avec des échanges très rapides mais difficilement contrôlables.

A l’heure du web social, maîtriser totalement son discours semble impossible pour une enseigne. Cependant, une chose est sûre, elle se doit d’être transparente avec les internautes, de privilégier la discussion et surtout et avant tout : d’être à l’écoute! Si des opportunités de créer le buzz existent réellement, il sera pour une marque aussi rapide d’entacher son image. Un mauvais buzz se propagera tout aussi rapidement et pourra ainsi nuire à sa réputation.

Mots clés
· ·
Catégories
Webmarketing
Menu Principal