Policiers, gendarmes : le mise en garde concernant Facebook

Policiers, gendarmes : le mise en garde concernant Facebook
e-reputation-facebook-police-gendarme

Les autorités invitent gendarmes et policiers à rester prudent quant à leur présence sur les réseaux sociaux.

Une note de la Direction nationale de la police nationale est partiellement rendue publique à la mi-novembre. Elle met en garde les membres des forces de l’ordre face à leur présence sur les réseaux sociaux. Dans cette note, il est rappelé que le devoir de réserve lié à leur fonction est aussi valable en ligne. Les patrons de la police et de l’armée ont des craintes concernant la divulgation d’informations confidentielles ou qui pourraient être dangereuses pour la sécurité.

 

Selon cette note, les renseignements dévoilés peuvent aussi les « exposer à d’éventuelles actions malveillantes », porter atteinte à leur réputation et à celle de la police. On se rappelle sur ce point une affaire révélée par Le Monde en mars 2003 et qui évoquait le cas d’un sous officier très extrêmiste qui vantait sur Facebook son goût pour les « ratonnades ». Pas très glorieux pour l’image de l’institution.

Menu Principal