Waze : « connected citizens » l’optimisation du trajet en temps réel vertueuse et épineuse

 

Vous connaissez probablement tous l’application de trafic et de navigation communautaire en temps réel «Waze », comptant plus de 70 millions de téléchargement et d’utilisateurs qui fut créé en 2008 par une startup israélienne et qui fut racheté en 2013 par Google pour environ 1 milliard de dollars.
Mais avez-vous entendu parler du programme « Connected Citizens » (CCP) ? Grâce à la participation des « wazers », des collectivités et de certaines entreprises privées, celui-ci propose une mini-révolution en améliorant de façon sensible la fluidité de la circulation qui peut être parfois vertueuse mais aussi épineuse et dramatique dans certaines situations.

Waze CCP, kesako?

Le programme CCP de Waze a été lancé en Octobre 2014 avec le concours de dix partenaires, appelés les « W10 ». Ce programme propose un aperçu de la circulation en temps réel. Waze fournit à ses partenaires des données sur les accidents et les ralentissements signalés par les Wazers ; en échange, ces derniers communiquent sur les routes fermées, les accidents, les travaux, etc. Ces informations permettent ainsi d’avoir une vision exhaustive du trafic.

La mission de Waze CCP est d’aider les Wazers, les citoyens et les aires urbaines à collaborer ensemble, en répondant à une question simple : «que se passe-t-il sur les routes en ce moment ?»

Une grande mobilisation

Ce projet a rencontré un vaste écho, et de nombreux partenaires y participent désormais. La liste des partenaires qui participent au programme en date d’octobre 2016 étant longue, voici ici un graphique des partenaires par continent.


La liste des partenaires est consultable à l’adresse suivante:

https://wiki.waze.com/wiki/Connected_Citizens_Program#Existing_Partners

Le programme CCP a permis la mise en œuvre de projets concrets avec la participation des acteurs : villes et transports. Ainsi la ville de Boston a utilisé les données de Waze pour identifier les points de congestion dans la zone portuaire de l’agglomération. Les autorités locales ont ajusté le timing des feux tricolores aux carrefours les plus sensibles afin de fluidifier la circulation. Elles ont utilisé l’outil de suivi des embouteillages pour mesurer l’efficacité de tel ou tel changement. Ainsi, les bouchons ont diminués de 18 % durant les trois premiers mois de l’expérience.
En France, la société d’autoroute Sanef a mené un projet de navigation intérieure dans les tunnels, là où le signal mobile ne passe plus, grâce à des balises beacons. Et à Rio de Janeiro, pendant la période des Jeux Olympiques, le programme CCP a permis de lister les zones les plus sujettes à des accidents. Et de découvrir qu’il s’agissait souvent de zones non éclairées la nuit. Pour y remédier, une priorité à l’éclairage de ces zones a été mise en place. Aujourd’hui, Waze est passé à la vitesse supérieure en offrant des programmes d’échange de données avec des entités gouvernementales et des propriétaires de routes privées.

Un partage de données vertueux qui peut devenir épineux

Les avantages pour les utilisateurs de Waze sont multiples, ce qui peut donc avoir un coté vertueux mais aussi épineux dû aux différents couacs.
Plus les partenaires et wazers sont nombreux, plus la cartographie peut évoluer avec l’ajout de données, conférant ainsi une plus grande possibilité d’échapper ou de contourner fermetures de routes, embouteillages, contrôle des forces de l’ordre…. Mais cela ne fait pas que des heureux et certaines personnes commence à montrer leur désaccord avec l’application sa mise à jour en temps réel et l’utilisation à des fins répréhensible de celle-ci.

Le coté vertueux:
– Un aperçu adapté de la situation: les partenaires reçoivent des informations sur les incidents plus rapidement que les autres méthodes de signalement et peuvent ainsi identifier avec précision les endroits où ceux-ci se produisent.
– Une communication bidirectionnelle: Waze se comporte comme un canal de communication à deux directions. Les partenaires utilisent Waze pour informer les conducteurs de la circulation, et les conducteurs échangent en temps réel des informations via l’application.
– La rationalisation de la mise en place d’infrastructures : le recensement des lieux où embouteillages ou risques sont fréquents permet une planification urbaine plus adaptée.
– L’établissement de liens entre partenaires: Waze rassemble des partenaires via des sommets en personne et un forum en ligne pour discuter d’études de cas et échanger des idées pour avoir un impact plus important sur les communautés au niveau mondial.
– L’utilisation par les partenaires des données recueillies.

Le coté épineux:
– Des habitants de Los Angeles accusent l’application d’avoir perturbé la tranquillité de leur quartier en redirigeant le trafic urbain qui était si calme, quasi inexistant. Le chef de la police s’inquiète pour la sécurité de ces effectifs et pour les habitants du risque d’une utilisation à but criminel.
– Le maire de Jérusalem quant à lui se plaint que Waze suggère un contournement des zones sous contrôle palestinien, alors que Jérusalem est considéré par Israël comme une capitale indivisible tant dis que la communauté internationale ne reconnait pas l’annexion de Jérusalem-Est.
– Deux soldats israéliens ont été redirigés dans un camp de réfugiés palestiniens, ce qui provoqua de violents heurts faisant un mort et une quinzaine de blessés.
– Au Brésil, une femme et son mari ont perdu la vie alors que Waze les a envoyés au milieu d’une favela alors que ceux-ci chercher un raccourci pour rejoindre la plage.

Le programme « CCP » fait donc la preuve qu’il existe des réponses concrètes à certains des défis actuels posés par la mobilité.
Le partage de données entre Waze et ses partenaires devrait ainsi continuer à améliorer la gestion du trafic, bien que l’on puisse s’apercevoir que malgré toute l’utilité de cette application et un échange anonyme bilatérale de l’utilisation des données, celle-ci fait polémique quant à ces ratés et une utilisation à des fins détournés et répréhensibles.

 

 

 

 

Matthieu Dall’Aglio

Sources :
https://wiki.waze.com/wiki/Connected_Citizens_Program
https://www.waze.com/fr/ccp
https://www.am-today.com/article/waze-deja-10-partenaires-connected-citizens
https://www.usine-digitale.fr/article/interview-pourquoi-waze-echange-des-donnees-avec-les-villes.N457832

 

 

Menu Principal